Qui ne connait pas les guides de conversation ou « l’anglais sans peine » de la collection assimil ? Si vous cherchez à apprendre l’anglais ou une autre langue, vous hésitez certainement à utiliser cette méthode.

J’ai moi même fait le test pour plusieurs langues (allemand, norvégien, catalan) et différents supports (cahier d’exercice, guide de conversation et la collection « sans peine »).

Dans cet article je vous donne mon avis sur cette méthode incontournable puisque présente partout !

 

Le guide de la méthode Assimil | Le Monde des Langues

Quelle est la promesse de la méthode d’Assimil ?

 

Tout d’abord commençons par le guide de conversation

Voici ce qu’Assimil vous promet :

« Très pratique et conçue avant tout pour les besoins du voyage et les langues les plus parlées, cette nouvelle collection à petit prix se veut d’un usage facile et d’une prise en mains rapide.

Chaque guide comprend une initiation à la langue avec 21 leçons, les phrases et les mots indispensables, la prononciation. Le tout regroupé en rubriques couvrant toutes les situations du voyage. »

 

Pour la collection sans peine :

 » Série de référence créée en 1929 par Alphonse Chérel, la collection « Sans Peine » permet à un débutant d’apprendre en moyenne 2 000 mots de vocabulaire, d’acquérir la grammaire de base et de maîtriser la conversation courante dans plus de 40 langues.
La collection « Sans Peine » permet d’atteindre en l’espace de quelques mois jusqu’au niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

De l’allemand au yiddish, vous apprenez sans peine une langue étrangère à travers :

Des dialogues vivants et utiles qui vous garantissent une maîtrise rapide de la langue
Un choix de situations réalistes et actuelles
Une progression grammaticale soigneusement étudiée pour un apprentissage intuitif
Des révisions systématiques pour consolider vos acquis
Des commentaires culturels passionnants
Un style unique plein d’humour pour apprendre avec plaisir
Une seule méthode pour réussir : une leçon tous les jours !  »

 

Les avantages de la méthode Assimil :

Le guide de conversation comme la collection sans peine sont très pratiques car en petit format. De plus le guide de conversation est peu cher (5€50) donc parfait pour les petits budgets.

Je trouve que le guide de conversation est largement suffisant pour quelqu’un qui ne connaît vraiment pas la langue ou qui est faux débutant, le guide de conversation Assimil est intéressant pour un premier contact avec la langue ou revoir les fameuses « bases ».

Même si une partie du guide de conversation est sous forme de liste de mots plus ou moins intéressants (maladie, problème mécanique, chiffres), cela vous permettra de vous familiariser avec les règles de grammaire simples et les tournures de phrase spécifique à la langue.

Les leçons sont relativement courtes et la grammaire est apprise de manière intuitive. Pour la collection « sans peine », chaque leçon correspond à un dialogue relativement court où le vocabulaire et les points de grammaire sont expliqués. Le fait que cela soit court vous aidera à ne pas trop en faire au début et vous aidera à persévérer sur le long terme. Peu mais souvent est une des clefs du succès !

En dessous des dialogues vous pourrez lire les mots écrit avec un alphabet phonétique simplifié, ce qui peut être intéressant pour ceux (je pense nombreux et c’est normal !) qui ne maîtrise pas l’alphabet phonétique. Cela vous permettra d’avoir un aperçu de la prononciation de chaque mot même s’il manquera forcement l’accentuation (sur quelle syllabe dans le mot et quel mot dans la phrase vous accentuez).

Les exercices de fin de leçon de la collection « sans peine » sont intéressants même si la traduction n’est pas toujours la meilleure méthode pour apprendre une langue. L’idéal est de ne pas passer par sa langue maternelle pour ne pas prendre la (mauvaise) habitude de penser en français d’abord et traduire ensuite ou inversement de vouloir traduire mot à mot ce que vous dit quelqu’un qui vous parle anglais.

 

 

Les désavantages de la méthode Assimil :

Une des choses que je reproche à la méthode Assimil est le fait que les dialogues (de la collection sans peine notamment) ne se suivent pas. Il n’y a aucune logique entre les différentes leçons, cela rend plus compliqué le suivi et moins motivant.

Dans les guides de conversation, il y a des listes de mots. Pour moi, ce n’est pas la meilleure façon d’apprendre, on se contente généralement de les lire sans les retenir car il est très difficile de retenir des mots par coeur (et inutile !) hors contexte. Si vous n’êtes pas chez le médecin à Londres et qu’il vous faut absolument savoir comment décrire votre problème vous ne retiendrez certainement jamais « I have a headache » (= j’ai mal à la tête) ou « my back hurts » (= j’ai mal au dos).

Le problème des listes ou mêmes des dialogues est que cela n’est pas toujours intéressant et pertinent pour votre situation. Si vous n’en voyez pas l’intérêt et que vous n’utiliserez surement pas ces mots ou phrases prochainement vous aurez toutes les peines du monde à les retenir.

Personnellement je n’ai jamais dépassé la 50 ème leçon des deux livres « sans peine » j’ai (c’est à dire la moitié du livre), je pense qu’il manque un lien entre les leçons pour vous aider à poursuivre.

Un autre désavantage et le fait qu’il n’y ai pas (toujours) le son ! Même si vous pouvez souscrire au audio en payant un supplément, il est difficile de combiner les deux. Avoir le livre sous le coude et son ordinateur ou téléphone à portée de main. Pour apprendre l’anglais, la prononciation, intonation et accentuation est fondamentale si vous voulez être compris.

 

En résumé, est ce qu’Assimil est une bonne méthode ?

Pour faire simple, je pense que c’est la meilleure méthode papier que j’ai testé. Je pense vraiment que l’apprentissage d’une langue étrangère doit être vivant (donc oral !!). La compréhension et expression orales sont fondamentales et les méthodes papiers sont vite limitées pour l’oral.

Si vous êtes faux débutant ou débutant, je pense que la méthode Assimil peut être un premier aperçu intéressant mais ne vous attendez pas à avoir un niveau B2 en n’utilisant que cette méthode et sans parler… Si vous ne voulez que vous initier, je pense que le guide de conversation est largement suffisant.

Pour les niveaux intermédiaires, cette méthode seule est trop juste. Il vous faudra compléter avec des vidéos, audios, cours de conversations, films, séries, etc. pour vraiment progresser. Il faudra alors vous tourner vers d’autres supports que les méthodes papier à mon avis.

J’ai donc testé la méthode Assimil pour 3 langues (norvégien, allemand et catalan) sans jamais arriver au bout de chaque livre. Je compte donner une nouvelle chance à Assimil en m’engageant à utiliser chacun jusqu’au bout. Je vous ferai ensuite un retour car quelque soit la méthode que vous choisissez, vous ne pourrez pas progresser qu’en achetant un livre… Il faudra l’utiliser !

Peut être je trouve des freins à cette méthode parce que je ne me suis pas pleinement investit dans la méthode. Je vais donc reprendre chaque livre un par un pour vous donner mon avis plus poussé !

 

Comment optimiser mon apprentissage avec la méthode Assimil ?

Quelques astuces qui fonctionnent pour moi, après chaque leçon je reformule mes propres phrases avec les termes appris pour me forcer à pratiquer (il est indispensable d’utiliser ce que vous apprenez sans quoi vous ne retiendrez rien). Par exemple, lorsque j’apprends en catalan « Te una germana » (=il/elle a une soeur). Je fais ma propre phrase en adaptant : « tinc dues germanas » (=j’ai deux soeurs). Où si j’apprends l’heure en allemand : « wie viel Uhr ist es? » je regarde ma montre pour dire l’heure réelle : « Es ist acht Uhr ».

Vous pouvez reformuler dans votre tête, à voix haute ou par écrit.

Pour l’allemand comme pour le catalan, je regarde des séries et dessins animés pour compléter la méthode Assimil. Cela me permet de travailler et valider la prononciation et me permet de revoir les mots appris dans un autre contexte. Sur ce point, utiliser la méthode Assimil en amont est intéressant car cela me permet de reconnaître des mots que je n’aurais pas identifié sans les avoir vu écrit.

Par exemple, après une leçon où j’ai lu le terme « Dona » (=femme) en catalan je me suis rendue compte que ce mot est utilisé tout au long de la série que je regarde pour interpeller une femme. Sans avoir lu ce mot au préalable je ne l’aurais certainement jamais remarqué en l’entendant.

Une autre astuce qui vous aidera grandement est d’écrire le vocabulaire (si possible sous forme de phrase) que vous voulez retenir (ne gardez que ce qui est pertinent pour vous, oubliez le superflu que vous n’utiliserez jamais !) dans un carnet. Le fait de faire une action (=écrire) vous aidera à mémoriser et vous pourrez relire vos notes pour mieux retenir le vocabulaire.

Chaque soir, « révisez » dans votre tête quelques mots, phrases, expressions, vous les retiendrez encore mieux en profitant de la phase juste avant de dormir. Ne serait ce que réciter dans votre tête un ou deux mots dans votre lit vous permettra d’apprendre 365 à 730 mots sur un an ! Ce n’est pas négligeable.

Comme toutes les méthodes, la méthode Assimil a ses limites mais en l’utilisant au mieux et en la complétant avec d’autres supports, vous en tirerez forcement des bénéfices.

 

 

Quelles ressources utiliser pour progresser vraiment ?

Si vous voulez utiliser des ressources gratuites sur internet pour progresser, lisez mon article pour connaitre les meilleurs sites, applications, chaînes youtube et comptes instagram pour progresser en anglais.

 

Envie d’aller plus loin ?

 

Sur cette page de mon site, vous trouverez des ressources pdf gratuite. Notamment :

Pensez à me suivre sur

J’attends avec impatience de savoir ce que vous pensez de cette méthode. L’avez vous testé ? Pour quelle langue ? Quels résultats ?

N’hésitez pas à commenter et partager cet article !

 

Un dernier cadeau avant de partir, téléchargez mon guide : Tout ce que vous devez savoir sur l’anglais (et qu’on ne vous a pas appris à l’école

Vous y apprendrez une multitude d’astuces et d’informations pour vous aider à apprendre l’anglais.

 


2 commentaires

Dorian · 5 février 2019 à 21 h 59 min

Bonjour,
Je rejoins en grande partie les remarques décrites ici.
Je tente l’apprentissage du Catalan depuis 3 ans, mais ne passe que 2 semaines dans le pays.
J’utilise l’Assimil sans peine, mais ne retient finalement que très peu. Je pense que ce soit être un apprentissage journalier mais difficile de se passer d’un support auditif qui ma parait essentiel.
Je persiste…

admin9485 · 11 février 2019 à 8 h 20 min

Bonjour,
Merci pour votre commentaire. En effet la méthode Assimil, comme toutes les méthodes d’ailleurs, à des bons et des mauvais côtés. Pour l’instant, c’est la meilleure méthode papier que j’ai trouvé même si j’ai vu récemment que Larousse proposait une alternative intéressante.

Pour l’apprentissage du catalan je vous recommande vivement de regarder ces deux séries :
Jet lag :
https://www.ecosia.org/videos?q=jet+lag+serie
Polseres vermelles :
https://www.youtube.com/watch?v=EKIU40BmKgY

Même si vous ne comprenez pas tout au début, il est très intéressant de regarder/écouter du contenu dans la langue que vous apprenez en particulier pour vous familiariser avec les sons de cette langue. C’est d’autant plus facile avec le catalan qui est une langue relativement proche du français.

Pour la musique, vous pouvez essayer ce groupe très connu en Catalogne :
https://www.youtube.com/watch?v=Z5LVw2abUlw&list=PLQiM0BA9H_9J-ct4-LrzzEmP1aZg1X_6i

J’aime particulièrement cette chanson (vull estar amb tu) :
https://www.youtube.com/watch?v=y0bx_PVZA8Y&index=20&list=PLQiM0BA9H_9J-ct4-LrzzEmP1aZg1X_6i

En écoutant de la musique catalane, vous apprendrez sans effort et vous familiariserez avec la musicalité de cette langue.

Bon apprentissage!
Adeu,
Léa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *