La « normalité » ne serait-elle pas d’être polyglotte ? En effet, la plupart des gens dans le monde parlent plusieurs langues. À Johannesburg par exemple, la plupart des gens parlent au moins cinq langues. Sur la planète, plus de la moitié de la population – les estimations oscillent entre 60 et 75 % – est au moins bilingue et entre « 60 et 75 pour cent » en maîtrise au moins trois (BBC).

Travailler ou vivre à l’étranger, voyager, comprendre des films, de la musiques, les news, etc. Certains bénéfices de parler plusieurs langues sont connus de tous mais vous serez peut être surpris de ceux qui suivent dans cet article. En effet, d’après les scientifiques, les bénéfices du multilinguisme sont très nombreux, sur les plans professionnel, social mais également neurologique.

Le cerveau des personnes bilingue fonctionne différemment que ceux qui ne parlent qu’une seule langue, ces différences de fonctionnement offrent des bénéfices au niveau cognitif mais pas seulement…

 

 

 

Le multilinguisme retarde la démence sénile

 

Les chercheurs sont en train mettre en lumière une multitude de bienfaits pour la santé : le multilinguisme aide notamment à se rétablir plus rapidement d’un AVC et parler plusieurs langues retarderait également les effets de la démence de « 5 ans en moyenne » (BBC).

Les adultes ne parlant qu’une seule langue manifestent les premiers signes de démence à l’âge de 71,4 ans en moyenne, pour les polyglottes cet âge est repoussé à 75,5 ans en moyenne. Bien sûr, de nombreux autres facteurs entrent en ligne de compte, comme le revenu, le sexe, la condition physique, l’état de santé, etc.

 

Votre mémoire s’améliore

 

Grâce au multilinguisme, votre mémoire s’améliore, vous analysez mieux les informations et votre capacité à gérer plusieurs tâches en même temps se développe.  Le cerveau est un type de muscle. Tout comme vous aller courir ou nager pour entretenir vos muscles bras et jambes, apprendre de nouvelles choses régulièrement stimule votre cerveau et lui permet de s’entretenir.

Il paraitrait que cela les personnes maitrisant plusieurs langues s obtiennent également de meilleurs scores aux tests généraux et en moyenne, ils sont même meilleurs en mathématiques

 

Meilleur pour le « multitasking »

 

Être polyglotte, surtout pour les enfants multilingue, implique de jongler d’une langue à l’autre et donc à alterner les différents systèmes propre à chaque langue à l’oral comme à l’écrit. Cette compétence est ensuite transférable et appliquée à d’autres domaines, les polyglottes sont ainsi mieux préparés pour exécuter plusieurs tâches en même temps ou « multitasking » en anglais.

 

Vous prendrez les bonnes décisions

 

Le fait de parler plusieurs langues permet de mieux percevoir les nuances entre différents mots et permet de choisir le plus approprié suivant le contexte. Cette compétence aide à prendre une décision rapide dans les situations difficiles.

Vous serez mieux payé

Une très bonne raison d’apprendre des langues étrangères et que cela vous permettra peut être de travailler à l’étranger ou tout du moins de voyager en toute sérénité mais également d’être mieux payé (en moyenne 5 à 20 % de plus).

Si vous maitrisez une ou plusieurs langues étrangères, vous pourrez accéder à un meilleur poste, traiter avec des clients ou fournisseurs étrangers. C’est un atout indispensable pour booster votre CV et votre salaire !

 

 

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *