fbpx

L’autre jour, j’ai reçu un email d’une dame adorable qui m’a dit :

« […] je n’ai pas oublié la grammaire (car on nous la faisait rentrer à coups de marteau dans la tête que ce n’est jamais ressorti  !) « 

Elle m’a inspirée cet article, car je pense que le système éducatif français nous fait peur avec la grammaire anglaise et c’est bien dommage. J’ai moi même dû apprendre des verbes irréguliers par coeur sans trop savoir vraiment à quoi ils servaient et plus tard en tant que prof j’ai perpétué ce qu’on m’avait enseigné. C’est à dire que je corrigeais mes élèves sur la moindre faute de grammaire ‘ once ‘ et pas ‘one time’, ‘there are a lot of …’ et pas ‘there’s a lot of..’ , etc. Depuis, j’ai mis de l’eau dans mon vin !

Un nombre incalculable de mes élèves sont vraiment stressés par la grammaire et n’osent pas s’exprimer de peur de faire une faute. A l’école, on met beaucoup l’accent sur l’apprentissage des règles de grammaire et malheureusement très peu sur la pratique orale, la prononciation, etc. On veut que vous parliez parfaitement au risque que vous ne parliez pas du tout…

CHILL OUT AND DRINK TEA - KEEP CALM AND CARRY ON Image ...

Sachez que la grammaire est importante oui, mais tant que vous vous faites comprendre vos fautes ne sont pas graves ! Les anglophones ne vont pas vous juger et très rarement vous corriger d’ailleurs. Tant qu’ils vous comprennent. Voici 3 extraits de commentaires d’un collègue prof d’anglais (il a la double nationalité américaine et française), c’est un peu long mais ça vaut le coup d’être lu ..

 French people struggle so much with that, they are so broken by their education system it’s so sad.

Les français on les a emmerdé pendant toute leur éducation. « Vous êtes nuls, vous êtes censés les savoir, …  » et autres phrases violentes qui sont monnaie courant ici. Résultat les français se jugent eux-mêmes à longueur de journée (et négativement de surcroît), et jugent les autres dans la foulée. Autre résultat, ils se sentent nuls, et sont nombreux à se penser incapable d’apprendre une langue étrangère (ce qui est absurde et faux mais tellement courant malheureusement).

 Les français ont un mal fou à choisir le bon temps en anglais, ce qui rend l’anglais très complexe pour eux de ce point de vue. Par contre, quand un français dit « Yesterday I have gone to the market » (ce qui est une erreur grammaticale), l’anglophone en face ne réagit pas, répond « Oh, that’s cool, what did you get? » et tout se passe bien. Quand un anglophone dit « Hier j’étais allé à la marché » le français lui répond « je SUIS allé AU marché », soulignant bien les fautes et la correction. Voilà.

J’espère que cet article vous aidera à vous détendre et vous autoriser à vous exprimer à l’oral et à faire des fautes ! Si grâce à ‘moi’ vous pouvez comprendre que la grammaire ne doit pas être votre bête noire et que vous pouvez tout à fait l’acquérir de façon ludique et décontractée tranquillement tout au long de votre apprentissage (plutôt que de vouloir tout réviser avant même d’essayer de vous exprimer), j’aurai réussi à ma mission !!

C’est parti pour le top 6 des fautes faites par les anglophones (surtout les Américains pour celles que j’ai choisi ici )

Lorsque quelqu’un apprendre le français, on va lui dire que la négation se construit comme ceci :

  • Je ne sais pas
  • Il ne peut pas

Mais dans la vie de tous les jours, beaucoup d’entre nous dirons

  • Je sais pas
  • il peut pas

Idem lorsqu’on pose une question, on dira ‘est ce que tu veux venir avec moi?’, ‘veux tu venir avec moi?’ mais également ‘tu veux venir avec moi ?’ qui n’est pas grammaticalement correct…

 

Faute n° 1 : il y a = there is / are ?

Vous connaissez surement la théorie, pour dire il y a vous avez plusieurs façons :

  • there is + singulier
  • there are + pluriel

Mais la réalité est à la fois plus complexe et plus simple ! Les Américains auront tendance à utiliser ‘there is’ et même plutôt à la contraction ‘there’s’ même lorsqu’il est suivi d’un pluriel. Cela leur permet de parler plus vite. Cela est certes une faute grammaticale mais elle est très courante et personne ne vous tiendra rigueur si vous la faites également. Sachez que vous risquez de la rencontrer aux Etats Unis, dans les films et séries.

Certains anglophones diront :

  • There’s a lot of people (il y a beaucoup de monde)
  • There’s problems (il y a des problèmes)

Je dois vous avouer que pendant des années j’ai corrigé mes élèves qui faisait cette faute et maintenant je suis beaucoup plus détendue avec cette règle et avec la grammaire en générale…

Si vous êtes étudiant ou que vous allez passer une certification (TOEIC, TOEFL, etc.) il faudra bien penser à utiliser la règle de grammaire ci dessus, mais si vous avez un niveau intermédiaire ou avancé et que vous utilisez parfois ‘there’s’ avec un pluriel ce n’est donc pas du tout dramatique !

 

Faute n° 2 : whom vs who ?

Vous connaissez surement la théorie derrière who et whom. Les deux sont utilisés pour parler de personnes, ce sont des pronoms qui remplace une personne. Pour rappel :

  • who fait référence au sujet > he / she
  • whom fait référence à l’objet > him / her

On devrait dire :

  • This is the man who bought my car (= c’est l’homme qui a acheté ma voiture)
  • I will help Mary, who is doing her homework (je vais aider Mary qui fait ses devoirs)
  • He is the man whom I met yesterday (= c’est l’homme que j’ai rencontré hier)
  • Mark is the farmer, from whom I bought these delicious apples ( Mark est le fermier chez qui j’ai acheté ces pommes délicieuses)

Dans une question :

  • Whom did you see at the party ? I saw Susy (on pourrait dire ‘I saw her’)
  • With whom do you work ? I work with James (on pourrait dire ‘I work with him)
  • Who is chasing that boy? He is chasing the boy
  • Who is going to do the dishes? I am going to do the dishes.

Dans les faits, ‘whom’ est quasiment seulement utilisé à l’écrit, à l’oral ‘who’ sera beaucoup plus naturel. Aux Etats Unis vous entendrez très peu de personne l’utilisé à l’oral. Au Royaume Uni il en va de même, ‘whom’ est plus utilisé à l’écrit qu’à l’oral.

  • Who did you write to? au lieu de ‘to whom did you write?
  • who did you call this morning au lieu de ‘whom did you call?

 

Faute n° 3 : le prétérit au lieu du present perfect 

Au Royaume Uni, on utilise le present perfect avec les mots suivants : yet, already, since, for, just, never, ever. Alors que les Américains vont utiliser le prétérit avec les mots : yet, already, just. Les Américains diront :

  • I just drank coffee (je viens de boire du café) au lieu de ‘I’ve just drunk coffee’ (pour le Royaume Uni)
  • I already called her (je l’ai déjà appelé) au lieu de ‘ I’ve already called her’

J’en parle plus en détail dans cet article.

Faute n° 4 : utiliser le prétérit au lieu du past perfect

Le past perfect s’utilise quand il y a eu deux actions dans le passé dont une est arrivée avant l’autre :

  • When I came back home, my husband had already cooked (quand je suis rentrée à la maison, mon mari avait déjà cuisiné)
  • When I got to the train station, the train had left (quand je suis arrivé à la gare, le train était déjà parti)

Certains Américains vont avoir tendance à dire :

  • Before I moved to the UK, I thought food wasn’t great

Faute n° 5 : good au lieu de well

La rège est la suivante :

Good est adjectif et il précise un nom ou un pronom. En français on le traduit par ‘bon(s) / bonne(s) ‘

  • My dad is a good cook (mon père est un bon cuisinier)
  • This is a very good book (c’est un très bon livre)

Well est un adverbe, il précise un verbe. En français on dira ‘bien’ :

  • He speaks English well (il parle bien anglais)
  • I don’t know her very well (je ne la connais pas très bien)

Mais vous avez tous déjà dû entendre un natif répondre à la question ‘how are you (doing)?’ avec :

  • I’m good
  • I’m well

On utilise les deux même si grammaticalement on devrait dire seulement ‘I’m well’.

 

Faute n° 6 : to be good in English

Dans le dictionnaire vous trouverez qu’on dit :

  • to be good at sth : être bon(ne) en qch
  • to be good at doing sth : être doué(e) pour faire qch

Par exemple :

  • Jane’s very good at maths. (Jane est très bonne en maths)
  • I was no good at teaching. (Je n’étais pas un bon professeur)
  • My husband is good at drawing (mon mari est bon en dessin)

Mais pour les langues étrangères, les avis divergent… Certains vous dirons qu’il faut dire ‘at English’ d’autre ‘in English’. Gramaticalement il semblerait que l’option la plus correcte soit ‘at’ mais une grande majorité d’anglophones (principalement aux Etats Unis) diront :

  • Wow you’re very good in English ! (Wahou tu es bon en anglais !)
  • I wish I was good in Spanish (si seulement j’étais bon en espagnol)

J’espère que cet article vous donnera confiance en vous et vous aidera à oser parler que vous fassiez des fautes ou non ! Parlez autant que vous pouvez, ne vous souciez pas trop de faire des fautes (encore plus si cela vous empêche de parler ou vous angoisse) sans quoi vous ne progresserez pas…

J’attends avec impatience de lire vos commentaires sur le sujet !

Apprendre du vocabulaire de base le plus courant :

Un peu de grammaire :

En bonus, les meilleures astuces pour se remettre à l’anglais :

Téléchargez de nombreuses ressources PDF gratuites ICI.

Suivez moi sur les réseaux sociaux pour du contenu au quotidien !! Vocabulaire, grammaire, astuces et conseils : 

    When is the best time to post videos on Instagram? - Swish ... 

Ma chaîne YouTube 

ma page Facebook 

mon compte instagram


2 commentaires

Felix TODOU · 30 juillet 2020 à 23 h 30 min

C’est très intéressant

    Lea-english · 31 juillet 2020 à 7 h 26 min

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *