Apprendre l’anglais rapidement en 9 étapes

Vous souhaitez progresser en anglais et obtenir des résultats concrets sans attendre 

Que vous soyez débutant ou que vous ayez déjà abandonné à plusieurs reprises, c’est possible, mais pas n’importe comment. 

Pour être serein et avancer efficacement, il vous faut une méthode. La bonne nouvelle, c’est qu’elle se trouve juste sous vos yeux ! 

Dans cet article, je vous explique les 9 étapes à suivre pour apprendre l’anglais rapidement. Suivez ce guide pas à pas si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour réussir. 

1. Comprendre la loi de Pareto

la loi de pareto en anglais

Oui, la langue de Shakespeare est riche. Mais non, vous ne devez pas tout connaître. Dans un premier temps, concentrez-vous sur l’essentiel, les 20 % de connaissances qui vous apporteront 80 % de résultats. 

Ça vous rappelle quelque chose ? C’est normal, j’en parle tout le temps, et je ne suis pas la seule ! C’est la loi de Pareto, aussi connue sous le nom de « principe 80-20 ». Pareto était un économiste italien (1828-1923) qui, en étudiant le PIB des grandes puissances économiques de l’époque, est arrivé à la conclusion suivante : 80 % des richesses produites proviennent de seulement 20 % des activités. On peut appliquer ce principe à toutes les activités créatrices de valeur, y compris l’apprentissage des langues. 

Voici quelques exemples : 

  • Vous n’avez pas besoin d’apprendre les 171 000 mots du dictionnaire anglais : même les natifs n’en utilisent que 5000 au quotidien ! Avec seulement 2 000 mots, vous pouvez vous débrouiller dans 80 % des situations. 
  • Il est inutile de connaître les 300 verbes irréguliers sur le bout des doigts. Dans un premier temps, il vous suffit de maîtriser les 50 plus courants.
  • En ce qui concerne la conjugaison, ne vous encombrez pas l’esprit avec les temps rarement utilisés (le présent continu, le present perfect continu, etc.). Concentrez-vous déjà sur le présent simple, le prétérit et le futur simple.

Bref, vous avez compris. Pour apprendre l’anglais rapidement, il vous faut le mindset de Pareto. Pour cela, je vous recommande mon pack de révision. J’y ai réuni toutes les connaissances dont vous avez besoin pour progresser en anglais 2 fois plus vite, sans y consacrer des heures ni vous éparpiller !

1. Suivre un plan d’étude sur un mois pour s’y remettre rapidement

Maintenant que vous avez la bonne approche, il vous faut un plan d’action. Préparez-vous un planning d’apprentissage, avec un objectif par semaine, par exemple : 

  • Semaine 1 : vous constituer un kit de survie.
    • exprimer que vous êtes en début d’apprentissage (I don’t speak English. Can you repeat please ?)
    • les formules de politesse (Good morning, Thank you, You’re welcome…)
    • les phrases de présentation (My name is Camille, I’m a journalist, I am from France, I’m twenty-nine…)
  • Semaine 2 : apprendre les mots les plus courants.
    • les pronoms personnels essentiels : I, You
    • les verbes les plus récurrents : to need, to have, to go, to work, to like, to make
    • les adjectifs les plus répandus : good, bad, easy, hard, new, old, true
    • les émotions de base : happy, sad, angry, tired, scared
    • les noms communs les plus courants : day, night, morning, man, woman, child
  • Semaine 3 : construire des phrases simples.
    • les connecteurs logiques essentiels : but, because, and.
    • la conjugaison au présent des verbes les plus utiles
    • former des phrases avec le vocabulaire appris précédemment : I am sad because my day was hard

J’ai construit un programme sur un mois pour se remettre à l’anglais de façon structurée et organisée. Ça vous intéresse ? Profitez-en, c’est gratuit !

2. S’entraîner grâce à une App au quotidien

Number three : installer une application d’anglais sur son téléphone ou sa tablette. C’est l’occasion de tester vos connaissances et de progresser grâce à des activités ludiques et fun. Il existe une multitude d’Apps, mais si vous ne deviez en choisir qu’une, je vous conseillerais… surprisingly… la mienne. Voici pourquoi : 

  • Léa English est l’une des Apps les plus complètes du marché. Vous travaillez non seulement votre vocabulaire, mais aussi votre compréhension orale à travers des podcasts, votre compréhension écrite grâce à leur retranscription, et votre expression orale et écrite en conversant tous les jours avec un tuteur virtuel. 
  • Je m’appuie sur la loi de Pareto pour vous enseigner en priorité le vocabulaire, la conjugaison et les règles de grammaire les plus utiles. Le niveau de difficulté évolue à mesure que vous progressez, de débutant à avancé.
  • Tout est pensé pour que vous puissiez facilement intégrer les activités à votre routine : les sujets abordés dans les podcasts sont hyper inspirants, vous pouvez les écouter pendant que vous faites autre chose, le tuteur virtuel est disponible tous les jours à n’importe quelle heure…
  • Pour ceux qui n’osent pas s’exprimer, le tuteur virtuel permet de lever les blocages. Au début, vous pouvez prendre tout le temps nécessaire pour soigner vos phrases à l’écrit. At some point, vous pourrez commencer à répondre de manière plus spontanée, puis vérifier la correction.
  • La méthodologie d’apprentissage est basée sur un système de répétitions espacées dans le temps. Il n’y a rien de plus efficace pour ancrer durablement le vocabulaire en mémoire ! Je vous en parle à l’étape 6.

👉 Découvrir l’App Léa English !

3. Connaître les erreurs à éviter

Certaines erreurs sont très fréquentes chez les francophones. Les connaître vous permettra de les éviter. Et si vous les évitez, vous avez un meilleur anglais que 90% des Français ! En voici quelques-unes : 

  • Pour dire « lespersonnes », on ne dit pas persons en anglais mais people.
  • « Faire un footing » ne se traduit pas par to do a footing, mais parto go for a run.
  • « Gagner de l’argent » ne se traduit pas par to win money, mais par to earn money.
  • « Proposer quelque chose à quelqu’un » se traduit par to suggest something to someone, et non pas to propose something to someone.
  • Ne dites pas it’s more easy, dites plutôtit’s easier.
  • etc.

Pour connaître les 60 erreurs les plus courantes pour les francophones, téléchargez mon ebook gratuit !

4. Intégrer l’anglais à sa routine

À ce stade, vous maîtrisez le vocabulaire de base, vous connaissez les erreurs classiques à éviter, et vous vous entraînez régulièrement sur une App. La prochaine étape sera sans doute votre plus gros challenge : faire de l’anglais un réflexe au quotidien. Pour cela, vous pouvez combiner plusieurs techniques. 

  • Vous créer de nouvelles habitudes :
    • mettre votre téléphone en anglais ;
    • visionner tous vos films et séries en VO ;
    • acheter tous vos livres en anglais…
  • Adapter vos anciennes habitudes.
    • Pendant vos footings, remplacez la musique par des podcasts en anglais.
    • Pendant vos trajets dans les transports en commun, connectez-vous à Léa English plutôt que de scroller sur Instagram…
  • Supprimer les obstacles qui pourraient vous freiner :
    • Ne téléchargez QUE des podcasts en anglais sur votre montre connectée.
    • Supprimer carrément Facebook et Instagram de votre téléphone, pour ne plus être tenté(e).

5. Utiliser la répétition espacée pour bien mémoriser le vocabulaire

apprendre l'anglais rapidement grâce à la répétition espacée

Cela peut paraître contre-intuitif, mais pour intégrer durablement une information, il faut d’abord l’oublier. Plusieurs fois même ! En moyenne 7. C’est pourquoi lire et relire de longues listes de vocabulaire en boucle est inefficace. Essayez plutôt cette technique : 

  • Visualisez une première fois l’association du mot anglais avec sa traduction française.
  • Un peu plus tard, en ayant uniquement le mot anglais sous les yeux, cherchez dans votre mémoire la traduction. 
  • Laissez passer un jour, puis essayez à nouveau de trouver la traduction.
  • Laissez passer deux jours, puis testez à nouveau votre mémoire.
  • Etc.

C’est exactement comme ça que fonctionne l’application Léa English. Lorsque vous lancez l’activité Vocabulaire, un mot anglais vous est proposé. Dans un premier temps, vous devez réfléchir à sa traduction française. Puis, vous demandez à l’App de vous la révéler. Enfin, vous déclarez si vous connaissiez ou non la réponse. Si vous répondez non, le mot vous sera proposé plus de fois dans les jours et semaines qui suivent. 

6. Partir en immersion dans un pays anglophone

Si vous en êtes là, c’est que vous savez trouver vos mots et vous faire comprendre dans la grande majorité des situations. Vous êtes donc parfaitement capable de partir en voyage à l’étranger. Rien de tel qu’un pays anglophone pour prendre de bonnes habitudes de prononciation dès le début. Si vous vivez en Europe, l’option la plus abordable reste l’Angleterre. Londres est à quelques heures de train depuis Paris ou Bruxelles. Une fois sur place, vous serez plongé dans le grand bain !

Rassurez-vous, si partir en solo trip n’est pas votre truc, ou si vous ne pouvez tout simplement pas vous le permettre, il existe d’autres manières de progresser. J’ai moi-même appris l’anglais sans mettre les pieds en Angleterre ! L’important, c’est ce qui va suivre.

7. Oser parler et pratiquer

Saisissez toutes les occasions qui s’offrent à vous pour pratiquer. Je dirais même, CRÉEZ-VOUS des occasions de pratiquer !

  • Organisez-vous des city trips en Europe.
  • Utilisez l’application Hello Talk pour vous trouver un partenaire de langue, idéalement un anglophone qui apprend le français. Proposez-lui deux appels par semaine par exemple, un en français, l’autre en anglais.
  • Prenez des cours avec un tuteur anglophone, et profitez de ces moments pour avoir de vraies conversations (et pas revoir vos cours de grammaire !). L’application Cambly est top pour trouver des profs de tous niveaux d’expérience. 
  • Et si vous manquez encore de confiance en vous, le tuteur virtuel de l’application Léa English sera votre meilleur allié. Utilisez le dictaphone pour lui dicter vos réponses. Si votre prononciation est correcte, il saura vous répondre à l’écrit. Même si ce n’est pas une vraie conversation, it’s a big step towards it ! 

8. Avoir un objectif clair pour garder la motivation

Apprendre une langue n’est pas toujours évident. Vous connaîtrez forcément des hauts et des bas. Alors, pour rester motivé(e), rappelez-vous pourquoi vous faites tout ça. Pour voyager en solo ? Pour décrocher le job de vos rêves ? Pour valider l’examen d’entrée dans une école prestigieuse ? Quel que soit votre objectif ultime, vous devez toujours l’avoir en tête.

Mon conseil ? Vous créer un vision board, sur lequel vous rassemblez des photos, des mots, dessins et objets, pour recréer l’univers qui vous fait rêver, et vous y projeter régulièrement. Ou bien, utiliser les notes de votre téléphone pour y écrire quelques lignes sur vos aspirations. Vous pourriez les relire en début de journée par exemple, pour vous donner de la motivation.

On arrive au bout de ce guide pour apprendre l’anglais rapidement. J’espère qu’il vous a plu, et surtout qu’il vous aura donné envie de vous y mettre ! Si vous deviez en retenir l’essentiel, ce serait : concentrez-vous sur les connaissances les plus utiles, intégrez l’anglais à votre quotidien, osez parler et pratiquer. Enfin, gardez à l’esprit que cette méthode n’est pas une recette miracle. Tous les conseils que je vous ai donné plus haut sont adaptables, à vous de vous les approprier pour faire en sorte que ça fonctionne !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Léa English

Mes réseaux sociaux

Mon test de langue offert

Version pdf à télécharger

En téléchargeant mon programme, vous serez inscrits à ma Newsletter dont vous pourrez vous désinscrire à tout moment.