Progresser en anglais : 7 erreurs qui vous en empêchent

Aujourd’hui, je voudrais vous parler des erreurs qui vous empêchent de progresser en anglais et que je constate chez un grand nombre de personnes. Quel que soit votre niveau d’anglais (ou une autre langue étrangère), vous allez un jour ressentir un sentiment de frustration, car vous arrêterez de progresser dans l’apprentissage de cette langue. J’ai moi-même expérimenté cette situation et j’ai stagné dans ma progression ! Je vous partage donc les 7 erreurs les plus courantes qui vous empêchent de progresser en anglais.

Let’s go.

Progresser en anglais, 1re erreur : se concentrer sur la grammaire

Passer trop de temps à apprendre la grammaire est, selon moi, la première erreur qui vous empêche d’avancer dans votre progression en anglais. 

Lorsqu’on est débutant, c’est ce sur quoi on se concentre le plus dans son apprentissage en langue. On a généralement envie de tout connaitre et de maîtriser toutes les bases de la grammaire. Si vous avez un niveau d’anglais intermédiaire, c’est aussi un élément sur le lequel vous pouvez vous focaliser notamment l’emploi des temps. Vous risquez de bloquer sur ce point, comme l’emploi du passé simple (ou prétérit) et du present perfect.

J’ai récemment vu une vidéo d’un blogueur polyglotte qui conseillait d’appliquer la loi de Pareto (ou 20/80) à l’apprentissage de la grammaire et je suis parfaitement d’accord avec lui ! Il est plus important de travailler son vocabulaire que sa grammaire même lorsqu’on est débutant. Bien sûr, les deux sont essentiels, mais si vous attendez de maîtriser la totalité de la grammaire, des verbes ou des prépositions avant de passer à la suite, vous serez bloqué dans votre progression.
Pour progresser en anglais, je vous conseille donc de consacrer 20 % de votre temps d’apprentissage sur la grammaire et 80 % sur le vocabulaire. C’est cela qui vous permettra de vous exprimer en anglais et d’avoir des choses intéressantes et variées à dire.

2e erreur : utiliser trop de ressources pour apprendre l’anglais

C’est une erreur que je constate de plus en plus : celle de cumuler un grand nombre de ressources pour apprendre. Vous allez par exemple avoir 5 ou 6 applications gratuites sur votre smartphone, utiliser 1 ou 2 sites internet, regarder 5 chaînes YouTube (dont la mienne peut-être ?), écouter des podcasts, etc. Dans ce cas, vous serez submergés et aurez du mal à faire le tri ! Avoir de nombreuses ressources vous fait également perdre énormément de temps, notamment pour vous mettre en route. 

J’ai moi-même expérimenté cette situation, lorsque j’avais un niveau intermédiaire en anglais. J’ai ressenti de la frustration parce que ne progressais plus. J’ai alors décidé d’utiliser seulement 2 applications pour la compréhension orale. Il s’agissait des applications Ted et Blinkist qui diffusent des conférences audios et vidéos. Je les écoutais pendant mes trajets dans le train pour aller travailler.

Pour améliorer votre anglais, je vous conseille donc de sélectionner une à deux ressources maximum pour booster une compétence : compréhension orale, expression écrite, etc.

3e erreur : vouloir connaitre tout le vocabulaire en anglais

J’ai également tendance à commettre cette erreur. Lorsque je lis un livre ou que je regarde un film, j’ai envie de chercher dans le dictionnaire tous les nouveaux mots ou de connaitre toutes les nouvelles expressions que je découvre. 

Cette pratique est poussée par l’envie d’apprendre. Le problème, c’est que la progression n’est pas optimale. Certes, on connait beaucoup de mots, ils sont quelque part dans notre cerveau, mais on ne les utilise pas ! Je parle de ce phénomène dans une vidéo où je vous présente ma méthode pour progresser en anglais sans apprendre de nouveaux mots. 

  • Il existe 1 million de mots en anglais
  • un anglophone (locuteur natif dont l’anglais est la langue maternelle) connaît en moyenne entre 20 à 35 000 mots
  • Un apprenant en anglais connait en moyenne 2 000 à 9 000 mots

Ici aussi la loi de Pareto s’applique :  20% du vocabulaire en anglais est utilisé 80% du temps.

C’est pourquoi même je ne connais « que » 10 000 mots en anglais, j’ai un niveau C2 et je peux m’exprimer sur n’importe quel sujet en anglais !

Pour progresser dans votre apprentissage de l’anglais, je vous conseille de ne pas chercher à apprendre et comprendre tous les mots et expressions que vous rencontrez. Vous allez crouler sous le vocabulaire et ne pas l’utiliser.

4e erreur : apprendre par cœur

C’est une erreur courante. Qui n’a pas appris par cœur sa liste de verbes irréguliers, ou des listes de vocabulaires et d’expression comme les phrasal verbs ? Sauf que les apprendre par cœur ne vous garantit pas de savoir les utiliser ni d’avoir les occasions de le faire !
Combien de personnes sont capables de réciter des verbes irréguliers appris par cœur à l’école (les fameux To go, went, gone, To buy, bought, bought et autres To be, was/were, been) ? Et toutefois, ils ne sont pas capables de les utiliser lorsqu’ils s’expriment à l’oral. Ce n’est pas parce que cette liste est restée dans votre mémoire, que vous avez compris comment utiliser et à quoi servent ces différents temps du passé (le passé simple et le present perfect). Beaucoup de mes élèves ont appris ces verbes irréguliers par cœur et n’employaient pour autant pas le bon temps.

Pour améliorer votre anglais, il n’est donc pas nécessaire d’apprendre par cœur ce que l’on ne met pas en pratique.

5e erreur : ne pas pratiquer son anglais

Justement, ne pas pratiquer la langue qu’on apprend, c’est une des erreurs qui vous empêche le plus de progresser ! Même si j’ai conscience que c’est aussi une des méthodes les plus difficiles à mettre en place.

Apprendre c’est nécessaire, mais il est indispensable de pratiquer ce que l’on a appris, que ce soit du vocabulaire, de la grammaire ou de la prononciation. 

On peut comparer cela à l’apprentissage de la nage : si vous avez appris à l’extérieur de l’eau, vous ne saurez pas nager tant que vous n’aurez pas mis en pratique vos cours dans une piscine. On peut aussi faire la comparaison avec la musique : si vous apprenez à jouer de la guitare, vous ne pouvez pas faire seulement du solfège, vous devez aussi poser vos mains sur l’instrument et pratiquer. C’est exactement pareil pour apprendre une langue étrangère.

Pour progresser dans votre anglais, je vous conseille donc de vous exprimer en anglais : en se parlant à soi-même, en écrivant des commentaires en ligne, en échangeant avec un partenaire de conversation. Vous pouvez aussi consulter mon article sur comment progresser en anglais sans voyager.

6e erreur : apprendre l’anglais par l’écrit et négliger la prononciation

C’est une tendance particulièrement marquée en France. On passe beaucoup par l’écrit pour l’apprentissage des langues. On utilise l’expression écrite, on lit des textes, on répond à des questions écrites. On voit donc les mots à l’écrit et l’accent n’est pas mis sur la prononciation (c’est le cas de le dire !).

L’apprentissage par l’écrit permet d’avoir une bonne orthographe, mais néglige donc complètement la prononciation qui est pourtant un élément essentiel à la progression.

La conséquence de cela est une mauvaise prononciation, avec la peur de s’exprimer, car on sera mal compris ou une difficulté à comprendre ce que l’on nous dit.

Pour améliorer votre anglais, je vous conseille donc de ne pas délaisser la prononciation et la compréhension orale, qui se travaillent comme la grammaire ou le vocabulaire. Attention toutefois à trouver des ressources adaptées !

Progresser en anglais, 7e erreur : utiliser des ressources orales trop complexes

C’est justement la dernière erreur qui peut bloquer votre progression en anglais, notamment à l’oral : ne pas utiliser les ressources adaptées à votre niveau. 

J’ai récemment lu un article de blog très intéressant sur ce sujet. Ils y proposent une méthode qu’ils appellent « comprehensive input +1 ». Cette méthode recommande d’utiliser une ressource orale (comme une vidéo) qui se situe à un niveau de difficulté de compréhension équivalent à son niveau « +1 », c’est-à-dire légèrement supérieur. 

Si vous utilisez une ressource trop éloignée de notre niveau initial, vous ne prendrez pas de plaisir et vous n’aurez pas la progression souhaitée. Par exemple, si vous êtes débutants et que vous regarder la série Game of Thrones, cela ne vous fera pas autant progresser que si vous regarder Peppa Pig ou Bob l’éponge, qui sont plus abordables pour votre niveau.

Il s’agit de trouver le juste milieu pour un contenu légèrement plus difficile, pour vous permettre de progresser, mais pas trop, pour ne pas être contre-productif. L’idéal est de comprendre 80 % de ce que l’on regarde ou écoute. 

Que vous décidiez d’écouter un podcast, un livre audio, de regarder un film ou une série, pour améliorer votre compréhension orale, je vous conseille donc de choisir une ressource adaptée à votre niveau. Si vous avez du mal, je vous recommande de visionner ma vidéo qui vous présente comment améliorer sa compréhension orale en anglais.

Quel que soit la langue ou votre niveau, vous vivrez toujours un moment où vous pourrez stagner et vous décourager, car vous stopperez votre progression. Je l’ai moi-même vécu et c’est pour cela que j’espère que ces 7 conseils vous serviront à relancer et améliorer votre apprentissage de l’anglais. Je serai curieuse de savoir quel est votre niveau et quelles astuces vous avez mises en place pour progresser en anglais ? Si elles sont efficaces pour vous ? Si vous vous sentez frustré parce que vous ne progressez plus, que souhaiteriez-vous faire pour y remédier ? Découvrez mon pack de révision d’anglais, la méthode tout en un pour se remettre à l’anglais et faire des progrès rapides !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Pinterest

4 réflexions sur “Progresser en anglais : 7 erreurs qui vous en empêchent”

  1. Bonjour,
    J’ai bientôt 64ans. Je me suis remise dans l’apprentissage de l’anglais. À l’école mon niveau d’anglais était catastrophique je n’ai jamais eu la possibilité de le pratiquer, alors autant vous dire que c’est un peu compliqué pour moi.
    J’utilise depuis quelques temps les applications MosaLingua et duolingo.
    J’écoute de temps en temps une série en anglais avec sous-titrage français ou anglais selon la difficulté.
    Je pense avoir un niveau entre A1et A2 à l’écrit, par contre évidemment à l’oral c’est très compliqué.
    Vous l’indiquer souvent je fais partie des gens qui n’ose pas parler alors comment m’y prendre. Depuis le mois de septembre j’ai intégrer un cours d’anglais niveau pré intermédiaire dans ma commune, une heure par semaine. C’est difficile pour moi au niveau de la compréhension.
    Je pêche à droite et à gauche des renseignements pour améliorer ma compréhension oral. Je bafouille souvent en essayant de parler.
    Je n’ai jamais vraiment réussi à passer ce cap et je me sens un peu perdue.
    Comment pouvez-vous m’aider ?
    Merci pour votre retour.
    En attendant je continue à écouter vos conseils sur YouTube.
    Chantal

  2. Bonjour Chantal,
    Je comprends tout à fait votre désarroi, il est difficile de passer un cap entre faux débutant et intermédiaire surtout si on s’éparpille et qu’on n’a pas une méthode structurée pour avancer.
    Avez vous regarder ma page produit ? Peut être que mon pack de fiches de révision pourrait vous aider.
    https://lea-english.com/mes-produits/

    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Léa English

Mes réseaux sociaux

Mon test de langue offert

Version pdf à télécharger

En téléchargeant mon programme, vous serez inscrits à ma Newsletter dont vous pourrez vous désinscrire à tout moment.