J’ai Honte de Parler Anglais : Comment Switcher et Oser ?

Vous êtes tellement gêné que vous ne pouvez pas parler à vos collègues en anglais. Vous avez honte parce que vous avez passé tellement de temps et dépensé pas mal d’argent à apprendre l’anglais, et même vécu en Angleterre pendant un an, mais vous ne pouvez pas parler couramment. Vous avez étudié pendant plusieurs années, mais vous vous sentez toujours coincé, frustré, embarrassé, voire coupable. Bref, vous avez honte de parler anglais ? Vous n’êtes pas seul, et c’est normal ! Découvrez ici comment lâcher prise et oser parler anglais.

Pourquoi on a peur ou honte de parler anglais ?

L’article d’aujourd’hui vous aidera à cesser de vous sentir frustré, embarrassé, honteux et coupable…

Pourquoi coupable ? 

Parce qu’il y a peut-être des choses que vous savez que vous devez faire…

Mais vous ne les faites pas forcément car vous avez peur. Et vous vous sentez coupable à ce sujet.

Je vais vous donner ici 6 astuces à avoir en tête pour pouvoir oublier le regard des autres et vous exprimer avec aisance, fluidité et confiance en anglais. 😎

Un bon truc à savoir…

L’anglais ce n’est pas juste de la grammaire, du vocabulaire, un peu de prononciation, et HOP, c’est parti.

NON. Il y aussi la notion psychologique.

Beaucoup de Français sont paralysés, tétanisés à l’idée de parler – et ont honte de parler anglais à l’oral.

J’ai donc rassemblé dans cet article 6 points qui vont pouvoir vous aider à ce sujet…

6 façons de passer un cap et de ne plus penser au regard des autres

oser parler anglais

#1 – Vous n’êtes pas seul à avoir peur de parler anglais

Le fait de savoir  que vous n’êtes pas la seule personne à stresser et à ne pas oser vous exprimer, ça peut déjà vous aider à enlever un poids.

Nous sommes nombreux dans ce cas-là, et pas forcément QUE des Français !

Beaucoup comprennent la langue, mais ont :

  • honte de parler anglais
  • honte de leur accent
  • peur de s’exprimer
  • peur de faire des fautes…

Sachez que ce n’est pas spécifique à vous, ni spécifique à la France.

C’est juste que vous n’êtes pas dans votre zone de confort quand vous parlez anglais, donc ça vous fait stresser…

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul !

#2 – Juger les autres est (très) français

Je ne sais pas si ça va vous rassurer, mais le fait de critiquer et juger les autres est un truc très français.

Le Français aime bien corriger les autres, mettre son grain de sel.

Alors que, les anglophones, eux, ne sont pas dans le jugement comme nous on peut le faire. Ce n’est pas du tout culturel chez eux, et AU CONTRAIRE, c’est très mal vu chez eux de corriger quelqu’un.

Par exemple, si vous corrigez un Anglais qui essaie de parler français, ça sera perçu pour lui comme malpoli. La personne va se refermer, voire se bloquer. Quel dommage !

Alors, attention au jugement.

Et si vous avez une personne en face de vous qui essaye de parler français, demandez-lui si elle a envie d’être corrigée (ce n’est pas toujours le cas), sinon… laissez-la s’exprimer.

Soyez indulgent. 😉

#3 – Arrêtez de vous juger vous-même (et d’avoir honte de parler anglais)

Si vous avez peur du regard des autres, c’est souvent parce que vous êtes très dur avec vous-même.

Lorsque j’entends des gens qui veulent progresser et améliorer leur accent en anglais, mais que leur dialogue interne c’est : « Je suis nul, je ne sais pas parler, j’ai un accent pourri… ». 

Ce sont des pensées parasites, des croyances limitantes et du jugement de valeur non-constructif qui vous maintiennent dans votre blocage et vous empêchent de parler.

Alors, arrêtez de vous juger, de vous saboter, de vous mettre la pression. On s’en fiche d’être parfait !

#4 – Arrêtez de juger les autres

Comme je vous l’ai dit, c’est une manie purement française que de juger les autres.

Si vous êtes un peu comme ça aussi, faites attention, car si vous jugez les autres, c’est que vous vous jugez vous-même.

Alors, on dit STOP au jugement !

#5 – Vous avez le droit d’être débutant à l’âge adulte

On a souvent tendance à dire « je suis nul en anglais » au lieu de « je suis débutant ».

Imaginez 2 secondes, si vous démarriez le sport ou la musique à l’âge adulte. Vous diriez alors « je suis débutant » en piano, en course à pieds… Vous ne direz pas « je suis nul ». Vous voyez la nuance ?

En anglais, tout de suite, on se dit qu’on est nul. Ce n’est pas vrai, on est débutant.

Et sachez que vous pouvez très bien apprendre l’anglais après 40 ans, ou 50, 60, 70… Ça ne fait pas de vous quelqu’un de nul, mais quelqu’un de débutant tout simplement. 

Dites-vous que vous démarrez votre apprentissage, même si vous aviez appris les bases à l’école, et que c’est normal de ne pas pouvoir bien s’exprimer tout de suite dans une nouvelle langue (même à l’âge adulte).

NON. Vous n’êtes pas ridicule. Vous êtes débutant. Point.

Si vous le souhaitez, il y a un petit test qui peut être sympa à faire…

Allez sur 👉  testyourvocab.com. 

Vous allez devoir cocher des cases et connaître le nombre de mots que vous connaissez en anglais. Cela donnera votre niveau.

Pour info, une étude a montré qu’un natif connaît entre 20 à 35 000 mots, alors que les apprenants en anglais (2e langue) vont connaître entre 2 000 et 9 000 mots.

Donc forcément, il y a un gros décalage entre ce que vous maîtrisez en français (votre langue maternelle) et ce que vous maîtrisez en anglais.

Il faut le savoir et l’accepter. 😊

#6 –  Il y a plus de personnes qui parlent anglais comme langue étrangère que de natifs

Dans le monde, il y a 978 millions de personnes qui parlent l’anglais en seconde langue et seulement 370 millions d’anglophones purs (langue maternelle).

Dites-vous bien alors que, quand vous allez voyager, vous allez plus souvent rencontrer des gens qui seront des apprenants que des gens qui maîtrisent parfaitement la langue.

Alors, on le sait…

L’anglais est vraiment la langue pour communiquer partout dans le monde. C’est une langue INDISPENSABLE à maîtriser… 

Mais dites-vous bien que tout le monde n’a pas le même niveau de maîtrise que les anglophones – clairement pas ! 

Nous sommes plus nombreux à utiliser cette langue comme outil et comme moyen de communication.

Oser parler en anglais et devenir de plus en plus à l’aise

oser parler en anglais et devenir à l'aise

Vous l’avez compris, l’apprentissage d’une nouvelle langue comporte de nombreux défis, mais aucun n’est plus nocif que notre manque de confiance. 

Avec le doute et l’hésitation qui entravent notre capacité à nous améliorer et à mieux comprendre l’anglais, notre parcours vers la maîtrise de la langue peut être particulièrement frustrant.

N’oubliez pas : il n’y a pas de mal à faire des erreurs ! 

Si vous tombez sur des mots longs ou compliqués, arrêtez-vous simplement et donnez-vous quelques secondes pour respirer, puis continuez à parler. 

Le fait que vous communiquiez dans une langue qui n’est pas votre langue maternelle est une raison suffisante pour que vous soyez fier de vos réalisations. 

May the force be with you ! 💪

Comme pour toute tâche difficile, THE key pour parler anglais avec confiance, est de pratiquer, pratiquer et encore pratiquer. 

Soyez cohérent dans votre parcours linguistique, indulgent avec vous-même et assurez-vous de réserver du temps chaque jour pour parler anglais !

L’anglais, c’est GÉNIAL !

J’espère qu’après cet article, vous n’aurez plus honte de parler anglais et que cela aura apaisé vos craintes dans cet apprentissage fabuleux.

Et maintenant ?

Je vous invite à me suivre sur les réseaux sociaux et à découvrir mes solutions clé en main dont mon pack de révision pour apprendre l’anglais facilement. Prêt à vous lancer et à vous débloquer ? Let’s gooooo !

Léa.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Léa English

Mes réseaux sociaux

Mon test de langue offert

Version pdf à télécharger

En téléchargeant mon programme, vous serez inscrits à ma Newsletter dont vous pourrez vous désinscrire à tout moment.