Les meilleures méthodes pour apprendre l’anglais, comment s’y retrouver ? 

Aujourd’hui, je vous présente plusieurs méthodes pour apprendre l’anglais, disponibles en librairie et qui jusqu’à présent ne m’ont pas complètement satisfaite. Si vous êtes de niveau intermédiaire en anglais (B1, B2) vous allez peut-être, à un moment, stagner dans votre progression en anglais. Je l’ai déjà expliqué dans plusieurs articles et vidéos, c’est notamment parce qu’il ne faut pas tout miser sur un maximum de mots de vocabulaire ou essayer de comprendre toute la grammaire. Par ailleurs, je pense que les différentes méthodes pour apprendre l’anglais ont l’inconvénient de vous laisser passif. Pour progresser en anglais, il faut surtout être actif et pratiquer ce qui va vraiment vous servir, concrètement. Pour toutes ces raisons, j’ai décidé de créer ma propre méthode papier pour apprendre l’anglais que je vous présente donc également à la fin de cet article. 

Let’s go !

Les méthodes pour apprendre le vocabulaire en anglais

Vous ne voulez pas une méthode pour apprendre l’anglais en ligne, sur un site ou avec une application ? C’est parfaitement compréhensible et il existe un grand nombre de ressources, manuels, livres pour apprendre l’anglais, disponibles en librairie. Je vous présente les principales et ce qui constitue, selon moi, leur inconvénient majeur lorsqu’on a un niveau intermédiaire et qu’on veut progresser en anglais. 

Les imagiers

Sur le papier, la méthode des imagiers est géniale ! On découvre plein de mots de vocabulaire associés à de belles images. 

Le problème, c’est d’abord qu’il manque généralement tout ce qui n’est pas facile à illustrer avec des images et fait pourtant partie de la vie quotidienne : verbes d’actions, adjectifs, concepts abstraits, pensées et idées…

L’autre inconvénient, c’est que les imagiers vous donnent beaucoup trop de vocabulaire dans chaque thématique. Cela peut être les fruits, les légumes, les animaux ou les plantes… avec des mots que vous n’utiliserez jamais, et qu’il serait donc vain d’essayer de retenir. Est-ce vraiment utile de savoir dire séquoia ou peuplier ?

Pour cette raison dans ma méthode papier pour apprendre l’anglais, My Fantastic English Notebook, je vous propose pour chaque jour 6 mots de vocabulaire réellement utiles et utilisables tout de suite, adaptés à un niveau intermédiaire. 

Les livres de vocabulaire

Ce sont des livres qu’on recommande généralement pour apprendre l’anglais lorsqu’on est en licence de langues étrangères appliquées. Ce type de livres continent des milliers de mots et d’expressions regroupés par thématique et permettant d’enrichir son vocabulaire en anglais. 

Le contenu y est très intéressant et complet, malheureusement lorsqu’on apprend l’anglais de manière autonome, qu’on veut seulement progresser en anglais depuis un niveau intermédiaire, c’est un pavé beaucoup trop lourd et indigeste. Il vous sera très difficile de faire le tri dans tout cela, contrairement à des étudiants en LEA qui auront les clés pour le faire.

Ainsi, dans mon carnet papier pour apprendre l’anglais, My Fantastic English Notebook, j’ai fait le choix de ne mettre que 6 mots par jour. Vous êtes de la sorte sûr de pouvoir retenir les mots. En effet, je le répète souvent, lorsqu’on cherche à apprendre du vocabulaire il ne faut pas croire que plus on a de mots, mieux c’est ! Au contraire, il vaut mieux en avoir moins, mais être certain de les retenir et de savoir les utiliser.

J’ai également prévu un espace pour 5 mots supplémentaires chaque jour que vous pourrez noter vous-mêmes lorsque vous écoutez un podcast, regardez une série ou lisez un livre.

Les dictionnaires

Le dictionnaire est un outil indispensable lorsqu’on apprend une langue. Il en existe des versions papier et en ligne. J’ai une préférence personnelle pour le dictionnaire en ligne et je vous recommande l’excellent Word Référence. L’avantage du dictionnaire en ligne, c’est qu’on y trouve des exemples de phrases mettant le mot dans un contexte d’usage.

Pour autant, un dictionnaire, même en ligne, n’est pas une méthode d’apprentissage, c’est un outil qu’on peut utiliser en complément d’autres méthodes. 

En conclusion sur ces différentes ressources pour apprendre le vocabulaire en anglais, je considère qu’elles ont toutes un défaut en commun. Elles vous proposent beaucoup trop de matière, que vous n’allez pas retenir et encore moins mettre en pratique.

Les autres ressources et méthodes pour apprendre l’anglais

Les livres de grammaire

Du côté de la grammaire, il existe plusieurs livres pour apprendre l’anglais, dont le English grammar in use, que j’ai déjà analysé dans mes vidéos, ou encore le Bescherelle.

Comme pour le dictionnaire, c’est une ressource pour progresser en anglais qui reste un outil complémentaire à une méthode. Mais cela n’est pas suffisant pour apprendre l’anglais. Ce n’est qu’une pièce du puzzle. 

La grammaire seule ne sert pas à grand-chose. Pour pratiquer l’anglais, il vous faut absolument comprendre un certain nombre de mots, mais aussi des tournures de phrases, expressions et « phrasal verb ».

Dans ma méthode papier pour apprendre l’anglais, My Fantastic English Notebook, j’ai pris le parti fort de ne pas mettre de grammaire ! Vous avez par contre, chaque jour, des phrases à réaliser avec les mots proposés et pouvez répondre à la question du jour. Cela va vous permettre de prendre l’habitude de formuler des phrases et de structurer votre pensée en anglais. 

La méthode Assimil pour apprendre l’anglais 

Cette méthode d’apprentissage des langues est très connue, je l’ai d’ailleurs déjà présentée dans une vidéo. En ce qui concerne la méthode intuitive Assimil, elle a de nombreux avantages et je trouve l’approche de la grammaire qui est proposée particulièrement intéressante.

Chaque leçon comporte des dialogues qui s’accompagnent d’un petit point de grammaire bien précis, propre au contexte spécifique du dialogue. Sur ce point, la méthodologie me semble très bonne.

Le seul reproche que l’on peut faire à cette méthode d’apprentissage de l’anglais, c’est que plus on avance plus les dialogues sont complexes avec du vocabulaire pas forcément utile à apprendre.

Enfin, le plus gros inconvénient de la méthode est qu’elle vous donne beaucoup d’informations, mais ne vous invite pas du tout à l’action ! C’est pour cette raison que dans ma méthode papier pour apprendre l’anglais, My Fantastic English Notebook, je vous invite à passer à l’action en répondant à une question, chaque jour. 

Pourquoi avoir créé ma propre méthode papier pour apprendre l’anglais ?

De nombreuses méthodes incomplètes

J’ai testé beaucoup de méthodes pour apprendre l’anglais et aucune ne m’a satisfaite pleinement jusqu’à présent. Je ne dis pas qu’il faut laisser de côté toutes ces ressources que je vous ai présentées, mais elles ont finalement leurs limites et je n’y ai pas trouvé mon bonheur pour aider mes élèves à progresser. 

Alors j’ai décidé de créer ma méthode papier pour apprendre l’anglais afin de répondre aux besoins des personnes qui ont un niveau déjà intermédiaire et veulent progresser. 

C’est pour cela que j’ai créé de 0, pendant plus d’un an, en y mettant toute ma pédagogie et mon cœur, mon carnet papier pour apprendre l’anglais, My Fantastic English Notebook.

Dans ce carnet, vous trouverez une méthode pour progresser en anglais en 60 jours, adressée à toutes personnes de niveau intermédiaire (B1, B2). 

Une méthode où l’on est actif à l’écrit pour prendre confiance

Le problème de la majorité des méthodes d’apprentissage de l’anglais, c’est qu’on est passif : vous lisez, apprenez des mots, écoutez, regardez. Mais vous n’écrivez ni ne parlez en réutilisant ce que nous avons emmagasiné. Être actif à l’oral, parler avec quelqu’un cela peut être difficile. 

Avec mon carnet, My Fantastic English Notebook, vous allez pratiquer d’abord à l’écrit pour apprendre à restituer ce que vous avez emmagasiné et à formuler votre pensée en anglais. 

Pratiquer à l’écrit est une excellente étape intermédiaire à l’oral. Je l’ai vécue personnellement lorsque j’étudiais l’espagnol et que j’avais un petit ami hispanophone avec lequel je n’arrivais pas à dialoguer en espagnol ! J’ai travaillé mon écrit pour prendre confiance dans mes échanges à l’oral ensuite. 

Une méthode jour par jour avec des exercices pratiques et du vocabulaire utile

Mon carnet d’anglais

Le carnet se compose d’une double page par jour sur 60 jours. Chaque double page contient d’un côté des mots à apprendre ou vos propres mots à noter. De l’autre côté, vous trouverez la question du jour avec un espace pour rédiger, du vocabulaire utile pour y répondre et l’expression du jour. Un corrigé de la question du jour est proposé en ligne.    

Vous trouverez aussi une liste de ressources à utiliser adaptées à votre niveau. Toutes les semaines, vous avez une page bilan et une petite illustration pour vous motiver à poursuivre votre apprentissage de l’anglais.

Si vous voulez progresser dans votre anglais et apprendre enfin les mots qu’il vous faut pour organiser et exprimer votre pensée, My Fantastic English Notebook est fait pour vous !

Si vous voulez connaître ma sélection des 5 meilleurs romans anglais à lire, lisez cet article.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Pinterest

1 réflexion sur “Les meilleures méthodes pour apprendre l’anglais, comment s’y retrouver ? ”

  1. Bonjour Léa,
    Voilà je viens de terminer le test. Je l’ai fait en 2 temps. 45 bonnes réponses. J’avoue que j’ai répondu parfois au hasard par manque de vocabulaire, grammaire et conjugaison. Alors il y a du travail. Comme beaucoup, l’écrit, passe à peu près (par rapport à mon niveau bien sûr) même si le vocabulaire me manque et que la conjugaison n’est pas acquise pour moi, je suis contente d’avoir essayé. Cependant, j’ai une interrogation quant à trouver la bonne méthode. J’utilise des applications gratuites comme Duolingo, Mosalingua,.. Je fais de temps en temps des exercices sur le site British Council. Je regarde des vidéos sur youtube (genre English (0 beginner / A1-A2 Basic) pour la compréhension orale. Je suis également vos conseils sur votre chaine, cependant je ne sais plus quoi faire pour améliorer durablement mon niveau. D’autant que je n’ai pas la possibilité de parler.
    Vous parlez de votre méthode papier « My Fantastic English Notebook » qui s’adresse à un niveau intermédiaire (B1, B2), sauf que je ne suis pas sûre d’avoir réellement ce niveau. Quels conseils pourriez vous me donner ? Comment vraiment progresser à l’oral ? Avez vous un extrait de votre book à me transmettre ?
    Merci pour vos bons conseils.
    Chantal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Léa English

Mes réseaux sociaux

Mon test de langue offert

Version pdf à télécharger

En téléchargeant mon programme, vous serez inscrits à ma Newsletter dont vous pourrez vous désinscrire à tout moment.