Prendre un accent spécifique en anglais : bonne ou mauvaise idée ?

Prendre un accent spécifique en anglais : bonne ou mauvaise idée ?

Quand j’échange avec mes élèves, un sujet revient très souvent : l’accent ! Faut-il oui ou non chercher à prendre un accent spécifique en anglais ? Doit-on viser un accent british ou américain impeccable ? Maîtriser l’accent local est-il essentiel pour s’intégrer dans un pays anglophone ? Sur ce sujet, j’ai eu le plaisir d’interviewer Kathryn O’Riordan dans un épisode de podcast. Professeure d’anglais et irlandaise d’origine, elle vit désormais en France depuis quelques années. En tant qu’English native speaker ayant aussi habité en Amérique et en Australie, elle a forcément son petit avis sur la question ! Voyons cela de plus près…

Maîtriser la façon de parler locale

Vous êtes nombreux à vouloir adopter l’accent typiquement british. Il est vrai que l’accent britannique est particulièrement lovely ! D’autres aimeraient prendre l’accent américain pour prendre la route 66 incognito à l’occasion de vacances aux US. Et je vous comprends ! En matière d’accent, chacun ses goûts, mais ce qui est sûr c’est que ce n’est pas toujours agréable d’être considéré comme le touriste de première lorsqu’on part en immersion dans un pays étranger. Alors, faut-il prendre un accent particulier en anglais ?

Les accents en anglais

Comme nous le rappelle justement Kathryn, sachez qu’il existe des centaines et des centaines d’accents anglais différents. Entre les différents pays anglophones et les différentes régions, villes et villages qui les composent… impossible de faire le tour de tous les accents existants en anglais ! C’est valable pour l’Angleterre et les États-Unis, mais aussi pour l’Australie, l’Irlande, l’Écosse, la Nouvelle-Zélande, etc. Notez d’ailleurs que les anglophones natifs peinent parfois même à se comprendre entre eux, tant certains accents sont forts.

Eh oui, même les native speakers ne se comprennent pas forcément du premier coup en fonction du pays ou de la région dont ils sont originaires. Dans cet épisode de podcast, on vous parlait notamment des australiens et néo-zélandais qui ont tendance à raccourcir les mots à l’oral. Autre exemple ? Peut-être que des fans de Peaky Blinders se cachent parmi vous… Et si vous avez regardé cette série en VO, il y a fort à parier que vous vous soyez arraché les cheveux à essayer de comprendre vos personnages préférés ! Je vous rassure tout de suite : vous n’êtes pas les seuls. Comme le dit Kathryn, ce n’est déjà pas évident pour un natif de comprendre l’accent dans cette série… alors aucun complexe à avoir en tant que francophone apprenant l’anglais !

Les expressions locales

Bien sûr, l’accent n’est pas le seul élément qui diffère d’un pays ou d’une région à l’autre. Comme en France, il y aura aussi du vocabulaire et des expressions spécifiques à chaque endroit. Et là, j’aimerais attirer votre attention sur les expressions idiomatiques en anglais ! Certaines seront employées dans quelques régions et pas du tout ailleurs.

Envie d’en savoir plus ? Rendez-vous sur ma vidéo YouTube « Faut-il vraiment apprendre les expressions idiomatiques ? »

En bref, si vous vous expatriez un jour dans un pays anglophone, dans un petit village perdu au fin fond de l’Écosse par exemple… entre l’accent, les expressions locales ou encore les mots de vocabulaire spécifiques, cela reviendrait finalement presque à apprendre une nouvelle langue !

Maîtriser l’accent local, est-ce nécessaire pour s’intégrer ?

Comme le dit Kathryn elle-même, finalement la plupart des natifs s’en fichent de votre accent. Et comme je vous le disais plus tôt, les anglophones ont tellement l’habitude d’entendre des accents différents, parfois même au sein de leur propre pays, que l’accent français n’est finalement qu’un accent parmi tant d’autres à leurs oreilles ! Vous pensiez les impressionner en adoptant un accent british ? Désolée, c’est raté !

En tant que touriste

Si vous ne comptez pas spécialement vous expatrier dans un pays anglophone et dans une région en particulier, à quoi bon prendre un accent spécifique en anglais ? Tant que l’on vous comprend, le reste n’aura finalement que peu d’importance. Alors, inutile d’en faire des tonnes pour adopter un accent spécial ! Restez vous-même, avec votre petit accent frenchie !

Tant que vous arrivez à vous exprimer correctement, ce dernier ne vous empêchera pas de tisser des liens avec les locaux, au contraire, il suscitera la curiosité et attirera naturellement les gens à vous. De quoi favoriser les échanges interculturels ! Et c’est bien cela le plus important quand on voyage, non ?

En tant qu’expatrié

Vous comptez devenir expat’ et vous bâtir une vraie carrière pro aux États-Unis ou ailleurs ? Alors il est vrai que maîtriser l’accent, les mots de vocabulaire liés au business et les expressions locales vous aidera à avoir moins l’air d’un touriste. Eh oui, inévitablement, le fait de garder son accent originel peut être source de taquineries, même pour un Anglais expatrié aux States d’ailleurs !

Quand on souhaite s’intégrer, on n’a pas forcément envie de recevoir des remarques ni d’être encore parfois considéré comme un touriste à cause de son accent particulier. C’est pour ça que beaucoup d’expat’ cherchent absolument à adopter l’accent local : to fit in, et pour ne pas être considérés comme des étrangers dans leur pays d’adoption. Si c’est également important pour vous afin de vous intégrer parfaitement, alors oui, je comprendrais que vous fassiez le maximum pour adopter l’accent et la façon de parler locale.

De toute façon, lorsqu’on part en immersion dans tel ou tel pays ou région et que l’on est quotidiennement exposé à un accent spécifique, on finit par l’assimiler naturellement. On le comprend de mieux en mieux et on parvient même à le prendre soi-même à force de temps et de pratique. L’important ? Rester soi-même. Tant que cet accent sonne naturel aux oreilles de vos interlocuteurs, tant que vous ne le forcez pas, que vous êtes à l’aise et que votre façon de parler est fluide, alors go for it !

La différence entre accent et prononciation

Il y a tout de même un aspect commun à tous les accents existants que vous pouvez travailler et perfectionner pour pouvoir vous faire comprendre par un maximum d’anglophones, où que vous soyez : la prononciation !

Déterminer la frontière entre accent et prononciation n’est pas si évident ! On aurait d’ailleurs tendance à mélanger facilement les deux. Et si l’accent s’inscrivait simplement dans la continuité de la prononciation d’une langue ?

Le dictionnaire Larousse indique que la prononciation concerne la manière d’articuler, de « rendre les sons ». Celle-ci serait liée à la langue parlée, mais également spécifique à chaque individu. Quant à l’accent, il est défini comme étant « l’ensemble de traits articulatoires propres aux membres d’une communauté linguistique, d’un groupe ou d’un milieu social ». Ce dernier incluerait donc logiquement la prononciation, mais serait surtout lié à l’intonation donnée au langage, au débit de paroles, etc. plus qu’à la prononciation.

Néanmoins, savoir prononcer correctement les sons spécifiques à la langue anglaise comme le « th » par exemple suffirait à se faire comprendre par la majorité des peuples anglophones. Vous l’aurez compris : mieux vaut donc soigner sa prononciation, plutôt que de chercher absolument à imiter un accent anglais en particulier.

Faut-il prendre un accent spécifique en anglais ? Mes conseils

Si vous n’avez pas pour projet de vous expatrier, si vous aimeriez simplement maîtriser l’anglais tout en vivant en France, alors sachez qu’il n’est pas forcément utile selon moi de chercher à tout prix à maîtriser un accent spécifique.

Travailler l’intonation et la prononciation

La prononciation, elle, joue un rôle crucial dans la compréhension, l’accent… pas tellement ! À la prononciation peut s’ajouter l’intonation : veillez à mettre de l’énergie dans vos paroles, à placer les accents toniques aux bons endroits pour que votre façon de parler soit mélodieuse avec des ups and downs.

Je vous conseille donc avant tout de soigner votre prononciation, d’apprendre du vocabulaire et de gagner en confiance à force de pratique. L’important ? Rendre votre façon de parler compréhensible par le plus grand nombre. Et lorsque vous parlerez couramment anglais, alors pourquoi pas chercher à travailler l’accent british ou américain que vous aimez tant… pour votre petite fierté personnelle, n’est-ce pas ? Mais cela ne doit pas être votre priorité en tant qu’apprenant en anglais.

Être fier de son accent

Essayer de rendre son accent « moins français » est le combat de toute personne souhaitant maîtriser une langue étrangère. Doit-on pour autant chercher absolument à se débarrasser de son accent français au profit d’un accent proche natif ? Je ne crois pas.

Peu importe les efforts que vous ferez, il y aura de toute façon toujours des gens pour vous taquiner sur votre accent. Et alors ? Garder votre accent frenchie ne veut pas dire que vous ne maîtrisez pas la langue. Aux yeux des natifs, il participera même à votre charme en tant qu’étranger.

Comme le dit si justement Kathryn, « tant qu’on arrive à comprendre ou à raconter une blague dans une langue étrangère, en rire ou faire rire, c’est tout ce qui compte ! » Et c’est vrai que c’est un parfait indicateur d’une bonne maîtrise de la langue. D’ailleurs, l’accent participera parfois à faire rire et à vous faire apprécier des autres, car c’est aussi ce qui fera votre originalité à l’étranger. C’est pourquoi, certains ne font absolument aucun effort pour le perdre, voire même le forcent pour se différencier. Et si, au lieu d’essayer de vous débarrasser de votre accent, vous essayiez plutôt d’en jouer ?

Et vous, votre accent français vous complexe ? Parler anglais comme un natif fait-il partie de vos objectifs à long terme ? Dites-moi tout en commentaire !

Pour aller plus loin : Comment améliorer sa prononciation en anglais ? Ou découvrez ma ressources tout en un pour parler anglais couramment : mon pack de révision d’anglais.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Pinterest

10 réflexions sur “Prendre un accent spécifique en anglais : bonne ou mauvaise idée ?”

  1. Excellent article. Je viens d'écouter le podcast, un vrai plaisir. Je me suis remis à l'anglais depuis 10 ou 12 jours et j'ai tout compris, c'est presque bluffant. Le contenu est très riche et bourré de bons conseils. Merci encore, Léa, pour toutes ces informations… J'y crois maintenant !!

  2. Bonjour Joël!

    Merci beaucoup pour votre message, ravie d’entendre que vous appréciez mon contenu et bravo pour votre super compréhension ! J’ai beaucoup d’élèves qui sont surpris de voir à quel point ils comprennent des podcast 100% en anglais, ils ne s’en pensent souvent pas capable mais n’ont souvent pas essayé. Une fois qu’on se lance on se rend compte qu’on est meilleur qu’on ne le pensait 🙂

    Bien à vous
    Bonne continuation

  3. MICHEL COCCETTA

    Merci Léa pour cet article très intéressant et surtout "rassurant" pour ne pas axer tout son apprentissage sur l'accent mais bien sur la prononciation.
    Bien amicalement
    Michel coccetta

  4. Hi Michel!

    Thanks for your feedback. Ravie que cela vous rassure et vous aide à relativiser 🙂

    Have a nice day

  5. Assitan Traoré

    Hi Léa

    Quand j'ai fais la découverte de vos réseaux sociaux j'ai compris qu'il me faudra juste faire des efforts; je

    pourrai comprendre et parler l'anglais. Mon objectif est de pouvoir maitriser la langue avec une bonne

    prononciation et après je pense que l'accent viendra naturellement.

    Thanks!

  6. Assitan Traoré

    Hi Léa

    Quand j'ai fais la découverte de vos réseaux sociaux j'ai compris qu'il me faudra juste faire des efforts; je
    pourrai comprendre et parler l'anglais. Mon objectif est de pouvoir maitriser la langue avec une bonne
    prononciation et après je pense que l'accent viendra naturellement.

    Thanks!

  7. Lea-english

    Hi !

    Thanks for your comment. En effet la prononciation d’abord et l’accent plus tard 🙂
    Bien à vous

  8. Good morning teacher .

    I would like to say you Thanks a lot for this conversation.

    Best wishes

  9. Ranariboana Raberinja Frédérica

    Bsr Léa !

    Je suis très contente d'y rentrer dans votre site J'espère d'avoir le courage de continuer jusqu'au bout de mes rêves (parler l'anglais ) Et celui qui pourrait m'accompagner c'est vous j'y crois fortement

    Frédie

  10. Ranariboana Raberinja Frédérica

    Bsr Léa !

    Je suis très contente d'y rentrer dans votre site J;espère ;avoir le courage de continuer jusqu'au bout de réaliser mes rêves (parler l'anglais ) Et celui qui pourrait m accompagner c est vous j'y crois fortement
    Merci beaucoup de votre compréhension Léa

    Frédie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Léa English

Mes réseaux sociaux

Mon test de langue offert

Version pdf à télécharger

En téléchargeant mon programme, vous serez inscrits à ma Newsletter dont vous pourrez vous désinscrire à tout moment.