Comment créer une routine pour progresser en anglais

Comment créer une nouvelle habitude pour apprendre l’anglais

Et si créer une routine d’anglais, une habitude était la solution ultime pour atteindre votre objectif ? Je m’explique. Si tous les jours vous vous dites « il faut que je fasse mon anglais » mais que vous n’avez pas du tout automatisé de routine d’anglais, vous devez tous les jours faire appel à votre volonté et votre motivation pour passer à l’action.

Le problème avec ça est double, déjà notre motivation est en ressource limitée chaque jour, donc si votre progression en anglais dépend de si oui ou non vous avez assez de motivation pour vous y mettre.

L’autre problème, c’est que les résultats sont décalés dans le temps, et il faudra que vous teniez plusieurs semaines, plusieurs mois, plusieurs années même avant d’atteindre votre objectif qui est peut être de parler anglais couramment.

Votre objectif c’est la direction que vous voulez prendre, c’est le résultat que vous voulez atteindre, vos habitudes ou votre procès c’est les actions que vous menez pour l’atteindre.

Attention à ne pas rester bloqué sur votre objectif, « parler anglais couramment », « pouvoir se débrouiller en anglais au travail », « postuler pour un nouveau post à l’international », « réussir à obtenir 900 points au TOEIC », vous reportez votre bonheur à plus tard. Vous ne serez heureux et satisfait que lorsque vous aurez atteint votre objectif mais si vous ne mettez pas en place les actions nécessaires pour l’atteindre, vous n’y arriverez peut être jamais. La création d’habitude est donc crucial. C’est votre engagement au procès, à vos habitudes qui déterminera vos progrès.

Votre niveau aujourd’hui est le résultat de tout ce que vous avez mis en place (ou non d’ailleurs !) depuis 6 mois ou un an.

Si vous faites une heure d’anglais aujourd’hui, une demi heure demain et ainsi de suite pendant quelques semaines, vous ne verrez pas immédiatement des résultats. Les personnes qui progressent en anglais sont celles qui mettent en place les bonnes actions suffisamment longtemps pour voir des progrès. Si l’habitude est répétée suffisamment de fois pour qu’elle devienne automatique, vous n’aurez plus besoin d’être motivé chaque jour pour le faire et les résultats viendront rapidement.

Le fait d’automatiser votre anglais, d’en faire une habitude quotidienne que vous faites de façon automatique sans même avoir à faire recours à votre volonté, vous aidera à atteindre votre objectif. Nul besoin de mettre en place un changement radical, comme faire deux heures d’anglais par jour, pour réussir. Une petite habitude faite quotidiennement sera plus puissante et vous apportera de meilleurs résultats que de faire beaucoup mais d’arrêter.

Les 4 phases d’une habitude

Une habitude se déroule en 4 phases :

  1. élément déclencheur (ou stimuli)
  2. envie
  3. réponse
  4. récompense.

Prenons plusieurs exemples, je m’ennuie (1), j’ai envie de me divertir et d’avoir une stimulation (2), je sors mon téléphone et je scrolle sur instagram (3), je vois des likes sur mes photos, je regarde des réels divertissants (4). Une autre habitude plus saine, je rentre du travail (1), j’ai envie de décompresser (2), je mets mes baskets et je pars courir (3), après avoir couru je me sens apaisé et je suis fier d’être aller faire du sport (4).

Si vous voulez automatiser votre anglais, créer une routine vous devez démarrer par trouver le moment de la journée, l’élément déclencheur qui vous signalera que c’est le moment de passer à l’action. Voilà quelques exemples : je monte dans ma voiture pour aller au travail > j’écoute un podcast en anglais, j’arrive au travail, avant d’ouvrir mon ordinateur > je lis les news sur une application, je me mets au lit > je lis quelques pages de mon livre.

Cette première étape est cruciale, rendez la le plus visible possible.

Pour ancrer une nouvelle habitude, ne parlez pas en nombre de jours mais en nombre de fois. Il faut que vous ayez répétée cette nouvelle habitude suffisamment pour qu’elle soit encodée dans votre cerveau et qu’elle devienne aussi automatique que changer les vitesses lorsque vous conduisez. La création d’habitude vous permet de libérer de l’espace mental et de vous consacrer à de nouveaux projets.

Pour démarrer une nouvelle habitude, rendez le déclencheur visible (vous pourriez avoir une alarme sur votre téléphone tous les jours à 10 h, avoir votre carnet d’anglais visible à côté de votre ordinateur, mettre votre application de podcast sur votre écran d’accueil de téléphone) et réduisez la friction pour vous mettre en route.

Plus vous aurez d’étape à faire avant de vous lancer, moi vous le ferez. Si vous devez retrouver votre mot de passe, le lien de connexion, que vous cherchez partout un stylo et du papier avant de vous mettre à faire votre leçon d’anglais, il est normal de manquer un jour sur deux.

Un exemple concret qui illustre le fait de réduire la friction, je me mets en tenue de sport tous les matins avant le petit déjeuner, je suis ainsi prête à partir courir et je n’ai aucune excuse pour ne pas le faire. J’ai toujours un livre à lire avec moi dans mon sac, si j’ai à attendre quelque part dans ma journée, je peux lire plutôt que de scroller inutilement sur mon téléphone. Comment pouvez vous réduire la friction et rendre votre routine d’anglais plus facile à démarrer ?

Voici plusieurs secrets pour réussir à faire de l’anglais tous les jours sans même utiliser votre motivation :

Utilisez la règle des deux minutes pour démarrer facilement

Plutôt que de démarrer par 1 heure d’anglais, d’aller courir 10 km ou de lire un chapitre entier d’un roman, commencez par le plus petit pas possible de votre nouvelle habitude. Cela doit vous prendre moins de deux minutes. Vous pourriez lire un petit article sur News in Levels, apprendre 3 nouveaux mots, lire une page d’un livre en anglais. L’idée ici est de commencer par ancrer le fait de passer à l’action, le plus dur est d’ancrer cette nouvelle habitude.

J’ai moi-même fait l’expérience réussi de cette règle des deux minutes. Je n’avais pas lu de livres pendant 2 ans après avoir eu mes enfants alors que je suis normalement une grande lectrice. J’ai repris à lire une seule page de mon livre par soir, et cela a fonctionné ! Après deux semaines, l’habitude était prise et enfin je prenais le temps de lire le soir (même si ce n’était qu’une seule page) plutôt que de succomber à mon téléphone… Aujourd’hui, à peine 6 mois plus tard, je lis presque 2 livres par semaine !

Il est tentant de vouloir se remettre au sport en allant courir une heure par jour, de reprendre l’anglais en en faisant des tonnes, mais croyez moi, la plupart du temps cela vous dessert et vous pousse à arrêter car ce changement est trop audacieux par rapport à ce que vous faisiez avant et énergivore.

Nommez le lieu et le moment où vous allez passer à l’action

Une astuce toute simple mais qui fait des miracles, et cela a été prouvé par de nombreuses recherches, est de choisir le moment de la journée (ou l’élément déclencheur) qui va entrainer votre action ainsi que le lieu ou vous allez le faire.

Cela vous permet non seulement d’identifier la première étape de la création d’une habtiude sans laquelle rien ne se passe et aussi de vous engager envers vous-même.

Voici la formule : je vais [action à faire] à [moment de la journée] dans [lieux]. Par exemple : je vais écoute un podcast le matin dans la voiture en allant au travail, je vais lire un article sur news in levels pendant la pause café au travail, je vais réviser du vocabulaire sur quizlet le matin après mon petit déjeuner dans la cuisine.

Utilisez le habit stacking pour garder vos bonnes habitudes

Vous pouvez utiliser un horaire précis, un moment de la journée (après le petit déjeuner, une fois que les enfants sont au lit, juste avant d’aller au lit, avant d’ouvrir mon ordinateur et de démarrer à travailler) mais il est également très efficace de prendre comme élément déclencheur (étape numéro 1) une autre habitude déjà ancrée dans votre quotidien. Vous pourriez faire votre anglais juste après vous êtes brossés les dents, dés que vous avez couché vos enfants, en rentrant de votre promenade quotidienne.

Vous pouvez même essayer de coupler deux activités. Certains de mes élèves utilisent une application en kit main libre en se préparant le matin, j’écoute souvent un podcast en allant courir, je lis chaque fois que nous faisons un trajet en voiture.

Utilisez un habit tracker pour rester motivé sur le long terme

Attention au « all or nothing »

Pour vous aider à tenir votre habitude, vous pouvez utiliser la puissance d’un tracker d’habitude. Vous connaissez peut être le principe, il vous suffit simplement de cocher une cache ou remplir un rond pour chaque journée où vous avez effectué votre nouvelle habitude. Cela vous permet de voir ls progrès que vous faites et de vous motiver à persévérer, vous serez aussi plus motivé pour ne pas manquer une journée, nous éprouvons tous une certaine satisfaction à cocher une « to do list », voir les jours s’accumuler, cela sera une motivation supplémentaire pour passer à l’action chaque jour.

Préférez n’avoir qu’une habitude, la plus importante pour vous à l’heure actuelle, à « traquer ».

Il serait tentant de tomber dans le « tout ou rien », mais attention car passer à l’action même à moitié sera plus important que de vouloir avoir la routine parfaite ou d’attendre le moment idéal pour démarrer. Il est normal d’avoir des jours moins bien, de ne pas être toujours super motivé mais vous progresserez bien plus en faisant un peu chaque jour même si vous n’avez pas trop le gout, qu’en attendant les journées ou votre motivation est au top.

La règle du « not twice », ou l’art de ne pas manquer votre habitude deux jours de suite. Attention à ne pas succomber au « foutu pour foutu » si vous manquez une journée. Essayez dans la mesure du possible de ne pas manquer deux jours de suite. Une journée de break ne vous sera pas dommageable si vous vous remettez rapidement en selle.

Trouver un partenaire de motivation

Vous connaissez peut être le mot « accountability » en anglais qui n’a pas vraiment d’équivalent en français. Il fait référence au fait d’être redevable pour rester motivé. Si votre nouvelle habitude n’engage que vous, vous aurez plus de facilité à abandonner si la motivation vous fait défaut. Mais si vous vous engager auprès de quelqu’un à faire telle action à tel moment de la journée, en lui étant « redevable », vous serez plus motivé à persévérer.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Pinterest

1 réflexion sur “Comment créer une routine pour progresser en anglais”

  1. Belizaire Laurence

    Bonjour
    Je vous remerci pour les verbes aussitot que j’ai ma carte de credit, je vous ferer les commandes necessaires a ma progression en anglais.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Léa English

Mes réseaux sociaux

Mon test de langue offert

Version pdf à télécharger

En téléchargeant mon programme, vous serez inscrits à ma Newsletter dont vous pourrez vous désinscrire à tout moment.