fbpx

août 9

0 commentaires

Pourquoi vous ne comprenez rien quand un Anglais vous parle ? (et comment y remédier)

By Lea-english

août 9, 2018

Pas de tags

 
 
La langue anglaise comporte 45 sons différents alors que le français n’en contient que 30. L’anglais a des sons différents du français mais également une gamme de son plus importante que le français. Pour les natifs de langues latines (français, espagnol, italien, etc.) il est plus difficile de maîtriser les sons inexistants dans notre langue comme les deux /th/ (de « thank you » et de « that ») et ceux qui se prononce différemment de notre langue comme le /r/ de « better » ou «very ».
 
 
 
 
La bande passante (c’est-à-dire l’ensemble de sons) des langues latines et du français est différente des langues germaniques et de l’anglais. Il sera plus facile pour un Allemand ou un Scandinave de maîtriser les sons spécifiques à l’anglais. Mais gardez le moral, ce n’est pas impossible pour un français non plus !
 
Voici un guide des raisons pour lesquels vous ne comprenez pas toujours quand les anglophones vous parlent et les astuces simples pour y remédier.
 
https://www.youtube.com/watch?v=Ot9ZTg21z34&t=149s
 

La première raison : vous prononcer mal certains mots et ne pouvez pas les reconnaître quand vous les entendez.

 
Contrairement à certaines langues comme l’espagnol, l’italien, le norvégien, etc. il n’existe que peu de règles de prononciation en anglais. Les règles de prononciation en espagnol permettre de savoir comment prononcer n’importe quel mot. Par exemple : le « s » sera toujours prononcé à la fin d’un mot « los gatos » (les chats), la syllabe « cion » en fin de mot sera toujours prononcée /ssionn / comme dans « accion » (action).
 
A l’inverse en anglais lire un mot ne vous indique donc pas comment il se prononce.
Il faut retenir l’orthographe du mot et sa prononciation car vous ne pourrez pas la deviner simplement en lisant le mot.
 
Savez-vous comment se prononce ce mot « flower » ? Si vous avez répondu « fla-ou-e » vous avez raison ! La prononciation d’un mot est primordiale si vous voulez être compris mais également si vous voulez comprendre votre interlocuteur.
 
Si, comme une majorité de français, vous prononcer le mot « power » comme il s’écrit, c’est à dire /powerrr/, et non /pa-ou-e/ alors personne ne vous comprendra (sauf les non natifs qui font la même faute que vous !).
A l’inverse, si vous entendez « what icecream flèïve do you want ? » vous ne reconnaitrez le mot « flavour » (parfum/saveur) que si vous savez le prononcer correctement. Il est indispensable de retenir la prononciation d’un mot pour ensuite le reconnaître dans un discours.
Que faire pour améliorer ma prononciation

 

 

La magie de l’alphabet phonétique

 

Les deux seuls façons de savoir comment un mot se prononce est de l’entendre ou d’étudier l’alphabet phonétique (les mots écrits avec l’alphabet phonétique apparaissent dans certains bons dictionnaires papier). Certains guide de conversation de voyage utilise un alphabet phonétique simplifié, c’est une alternative intéressante si vous avez peu de temps. C’est le cas notamment de la collection assymil.
 
Si vous n’avez pas le temps d’apprendre l’alphabet phonétique, vous pouvez vérifier la prononciation des mots que vous apprenez sur ce dictionnaire en ligne : wordreference. En plus du mot écrit en phonétique vous pourrez l’écouter en cliquant sur le symbole haut parleur à droite du mot.
 
Vous pouvez également utiliser l’icone haut parleur de google translate (lien), pour avoir la prononciation d’un mot. Attention toutefois car cela vous donne la prononciation et l’accentuation (voir rubrique suivante) d’un mot isolé mais vous n’aurez pas la bonne accentuation sur un groupe de mot ou une phrase.
 

 

Utiliser du contenu gratuit et illimité pour progresser : YouTube

 

Je vous recommande vivement de visionner des vidéos YouTube adaptée à votre niveau. La première étape et de choisir un contenu adapté à votre niveau et à vos goûts. Pour que cela soit bénéfique, il faut que vous compreniez au moins 80% du contenu.
 
Pensez à activez les sous titres en anglais car cela vous permettra justement de corriger la prononciation des mots que vous savez écrire mais ne savez pas prononcer. Si vous lisez le mot « comfortable » vous le reconnaitrez mais sans sous-titre en anglais vous n’auriez peut être pas reconnu le mot /conftable/.
 
Sauf si vous êtes grand débutant, les sous-titres en français risquent de vous perturber et vous aurez tendance à lire sans écouter. Il est préférable d’utiliser les sous-titres en anglais pour un meilleur apprentissage.
 
Corrigez vos erreurs de prononciation pour reconnaître les mots que vous connaissez lors d’une conversation avec un anglophone. Si vous connaissez un mot mais ne savez pas le prononcer correctement vous n’allez pas le reconnaître à l’oral.
 

 La deuxième raison est l’accent tonique

 
L’anglais n’a pas la même accentuation (certains mots sont plus marqués que d’autres, on met l’accent sur eux en les prononçant plus fort et plus lentement) que le français.
 
Les Anglophones n’accentuent pas sur tous les syllabes d’un mot ni sur tous les mots d’une phrase de la même façon. Quand un natif anglais vous parle vous comprendrez peut être que certains mots qui ressortent mais pas les autres. C’est parce qu’au sein d’une phrase les adjectifs, pronoms, verbes, noms sont accentués mais pas les autres (prépositions, articles, etc.)
 
Dans la phrase suivante « I’m really sorry for being late but my plane had a huge delay and we had to stay in London longer than expected ». Les mots soulignés sont accentués, vous les entendrez plus distinctement que les autres.
 
Le français est différent car tous les mots d’une phrase sont accentué de la même manière, on entend donc plus distinctement les mots d’une phrase qu’en anglais. On peut choisir d’accentuer un mot dans la phrase pour en montrer l’importance : « j’étais VRAIMENT en retard l’autre jour, je suis arrivée avec UNE HEURE de retard en cours… »

Que faire pour améliorer mon accentuation?

 
Etape 1 : Dans un premier temps, concentrez-vous sur les mots que vous entendez et essayez de deviner le sens de la phrase grâce au contexte. Il est normal de ne pas tout comprendre au début. Si vous rencontrez un touriste et qu’il vous demande « …speak… English ? » vous comprendrez facilement qu’il vous demande si vous parlez anglais même si vous n’avez pas compris tous les mots de la phrase.
 
Etape 2 : Visionnez des vidéos en diminuant la vitesse (icone en bas à droite de la vidéo youtube). Regardez le plus de vidéos possibles car plus vous serez exposé à de l’anglais (radio, podcast, videos, films, etc.), plus votre prononciation, votre accentuation et votre accent s’amélioreront. Cela vous aidera à être mieux compris mais également à mieux comprendre vos interlocuteurs.
 

Utilisez la technique du shadowing

 
Pour vous habituer au rythme et à l’accentuation de la langue anglaise. Il vous faudra ensuite imiter ce que vous entendez. Vous pouvez utiliser la technique du « shadowing », pour cela il vous suffira d’écouter un podcast ou regarder une vidéo, écoutez une phrase, appuyez sur pause et répétez la phrase.
 
 

Choisissez une ou deux sources

 
(une chaîne youtube et un podcast par exemple, ou suivez une série et lisez écoutez un audiobook) maximum pour être sure de ne pas perdre de temps à chercher du contenu plutôt qu’à vraiment s’en servir.
 
Si vous voulez tenir dans la durée et être efficace, je vous recommande d’en faire un tout petit peu mais souvent. N’essayez pas de regarder tous les épisodes d’une série en une semaine ou ne vous dispersez pas à écoutez un podcast ici, à visionnez 3 ou 4 vidéos par là en alternant avec des articles de presse lus.
 
Il est très bien de varier les contenus mais je pense qu’il est préférable de se concentrer sur un ou deux ressources pendant une période assez longue et ensuite changer pour une autre.
 

Lea-english

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
Contenu gratuit
Vous voulez booster
votre anglais ?
Recevez la liste des 10 applications et ressources que je recommande à tous mes élèves.
Contenu gratuit
Vous voulez booster
votre anglais ?